I

Vos témoignages sont précieux. N'hésitez pas à venir poster vos commentaires dans votre compte client sur la page du produit qui vous concerne. Vous retrouverez l'ensemble de ces témoignages dans l'onglet "commentaires" de chaque page produit.

C'est au travers de vos retours d'expériences que l'airbag corporel trouvera davantage de légitimité pour les utilisateurs d'aujourd'hui et de demain.

C'est aussi grâce à vos commentaires que nous pouvons année après année rendre nos produits plus performants et plus en adéquation avec vos attentes.


 

 

CE QUE LES MOTARDS EN PENSENT

 

"Je mesure la chance que j'ai eu de porter ce blouson airbag"

"Le 6 septembre 2013, alors que je circulais lentement dans une zone pavillonnaire sur mon scooter 400, j'ai été percuté par une voiture que je n'avais pas vue. Je n'ai comme souvenir que le bruit violent du choc, mon scooter ayant été percuté au niveau du phare avant.

J'ai été éjecté pour atterrir 20 m plus loin, au milieu de la rue. D'après l'enquête (et l'état de mon casque), je suis tombé sur l'épaule puis j'ai tapé le sol au niveau du casque. Après une perte de connaissance de plusieurs minutes, je me suis réveillé dans le camion des pompiers avec l'épaule gravement luxée. L'airbag de mon blouson s'est bien déclenché ce qui a permis de maintenir le casque et la tête (facilitant ensuite le retrait du casque) et a protégé mon dos.
J'ai donc eu des contusions multiple sauf au dos et au cou et je m'en tire avec "seulement" une luxation de l'épaule.
À la vue de l'état du scooter (parti à la casse) et de la voiture (idem, elle a terminé dans un mur), ainsi que de mon "vol plané", je mesure la chance que j'ai eu de porter ce blouson airbag. Il ne me quittais pas depuis 5 ans et m'a certainement sauvé la vie. La société Hit Air me l'a immédiatement réarmé et je vais pouvoir remonter sur un deux roues. Cet équipement devrait être obligatoire. Je ne suis pas un motard "casse-cou" et je suis particulièrement concentré sur la route. Mais sans cet équipement je pense que je ne remonterai plus sur un scooter.
Merci encore à Hit-Air."
Stéphane
 
 

"Je pense que l'airbag m'a réellement protégé au niveau des vertèbres cervicales et de cette épaule"

"Voici mon ressenti suite à ma chute qui a déclenché l'airbag :
- Lieu : agglomération;
- Vitesse approximative : 30 kmh;
- Cause : accrochage de deux protections sur deux motocyclettes type école, entraînant chute de deux motocyclistes;
- Nature de la chute : chute "sèche", sur le côté droit, en bordure de trottoir, sans manœuvre préalable de freinage ou de rétrogradage;

Du fait d'une chute imprévue, je me suis demandé ce qui se passait lors du déclenchement de l'airbag. J'ai ressenti une pression, moyenne au niveau de la cage thoracique, et relativement importante sur les cervicales.

La chute, intervenue à une vitesse très modérée, a cependant été assez violente, car totalement inattendue et donc je n'ai pas eu le temps de me protéger avec mes membres inférieurs ou supérieurs.
Étant venu heurter le trottoir avec la partie haute de mon dos, au niveau de l'épaule droite, je pense que l'airbag m'a réellement protégé au niveau des vertèbres cervicales et de cette épaule, empêchant peut-être même la survenue de fracture.

Pour corroborer cette impression, j'ai subi un léger traumatisme (ecchymoses et dermo-abrasion) au niveau du col du fémur droit alors que j'avais revêtu un pantalon moto en Cordura avec multiples renforts dont celui de la hanche. Un airbag pantalon aurait vraisemblablement permis d'éviter ce traumatisme."

Stéphane T., février 2012

 

 

"En 25 ans de moto 3 chutes dont une avec l'airbag je suis ravi de sa protection."

"Bonjour. Superbe site, gilets commandés reçus rapidement, très bon contact du vendeur.

Je suis tombé en Corse et ne trouvant pas de magasin pour acheter une cartouche, le vendeur m'a de suite proposé un envoi sous 48 heures à un endroit de mon choix. Suite à ma chute le gilet protège bien la nuque le reste du corps et bien protégé; le gilet est resté gonflé jusqu'au moment ou j'ai retiré la cartouche.
TRES bonne protection. Par contre le renfort dans le dos qui fait jonction entre deux parties est arraché, mon épouse va le recoudre rien de bien méchant.
J'ai de suite recommandé 3 cartouches car les chutes ce n'est pas que pour les autres.
En 25 ans de moto 3 chutes dont une avec l'airbag je suis ravi de sa protection.
Le plus drôle c'est que lorsque je roulais avec mon gilet sans sa cartouche je ne me sentais pas en sécurité comme un peu lorsque l'on ne met pas sa ceinture (chose que je ne fais jamais)."

Pascal D., juin 2012

 

 

"Je le recommande à tous les motards soucieux de leur sécurité !"

"Produit testé lors d'une chute :
Déploiement rapide avant d"arriver au sol. On se sent en sécurité.
Protection du buste et des cervicales efficace.
Permet d'éviter les graves blessures internes et même les courbatures du lendemain puisque l'on ne se contracte pas lors de la chute.
Résultat de ma chute : quelques bleus seulement.
Je le recommande à tous les motards soucieux de leur sécurité !
Note 20/20 "

Béatrice G., juin 2012

 

 

"Plus de peur que de mal grâce à l'airbag"

"J'étais partie seulement pour faire un petit trajet de 10 minutes et sur le moment j'ai hésité à prendre le gilet. Finalement je l'ai pris "on ne sait jamais" et heureusement puisque quelques minutes plus tard, je perdais l'avant alors que je roulais tranquillement à 60km/h en ligne droite sur une route de campagne.

Avant même de toucher le sol le gilet s'est gonflé et m'a préservé les côtes, la hanche et le coccys. Mes seuls bleus sont aux jambes qui n'avaient qu'un jean moto pour les protéger.

Plus de peur que de mal grâce à l'airbag et désormais il ne me quitte plus, même pour un petit trajet."

Vanessa B., Juillet 2013
 

 


 

CE QUE LES CAVALIERS EN PENSENT

 

"Une chose continue de me frapper : l'extraordinaire rapidité de déclenchement..."

"Bonjour, je ne peux que conseiller le gilet airbag à tous les cavaliers randonneurs... Le mien s'est déjà déclenché à 3 reprises...

La première fois, mon cheval a glissé dans la boue, est tombé et je me suis retrouvée le pied coincé sous le cheval. Fort heureusement, le gilet s'étant déclenché, je n'ai souffert d'aucune contusion et mes amis ont réussi à me dégager sans dommages.. Je tiens à ajouter que sans le gilet, j'aurais terminé mes vacances à l'hôpital.
Mes 2 autres chutes ont été moins spectaculaires, mais le gilet s'est révélé tout aussi efficace..
Une chose continue de me frapper: l'extraordinaire rapidité de déclenchement de la cartouche et son niveau de protection des zônes importantes du corps humain.(cou, dos, poitrine)
Depuis mon achat en mars 2013, 7 personnes de mon club de Pertuis ont acheté ce gilet et je ne peux que continuer à le conseiller...

Isabelle V. , janvier 2015

"L'ostéopathe m'a confirmé que grâce à l'airbag j'avais évité le coup du lapin !"

"Après le travail, je marchais ma jument rênes longues, mais un autre cheval nous croise, lui au galop, ma jument part en coup de cul et prend de la vitesse, je perds l'équilibre, je tombe sur le côté et je suis violemment projetée au sol.

Heureusement mon airbag se déclenche instantanément, me protégeant la colonne vertébrale et le bas du dos!

Lors d'un concours CSO (110), au paddock, à l'abord d'un obstacle, je passe devant la jument, elle saute quand même mais je suis décapsulée, je tente de me rétablir mais elle me met un coup de cul et part de plus en plus vite.

Je tombe et avec la vitesse je suis projetée en roulade arrière, cette fois l'airbag m'a protégé la nuque, sans l'airbag je n'aurais pas pu remonter pour faire mon tour.

L'ostéopathe m'a confirmé que grâce à l'airbag j'avais évité le coup du lapin !

Mon père a décidé de se mettre à cheval à 45 ans, lors d'un cours de saut son cheval stoppe devant un obstacle,surpris il a été violemment projeté sur un chandelier en bois, l'airbag s'est déclenché instantanément et lui a évité l'accident grave, son coccyx était tout de même douloureux mais peut-être n'a-t-il pas tout à fait la bonne taille d'Hit Air ? "

Roxane, 14 ans (CSO amateur), 1er août 2014

 

 

 

"Une protection efficace et performante du dos mais surtout des cervicales"

"Notre fils de 10 ans vient de le le tester hier en compétition. A peine acheté et déjà testé. Nous en sommes absolument ravi, ce gilet répond à nos attentes: une protection efficace et performante du dos mais surtout des cervicales qui nous l'a fait préférer à ses concurrents.

Notre fils est rassuré tout comme nous. Il est très simple d'utilisation et le réamorçage rapide permet de le remettre immédiatement en service. Important quand on est engagé sur plusieurs épreuves.

Un gilet qui mériterait d'être plus connu en France. Nos compatriotes espagnols sont tous équipés en Hit Air !!!!"

Géraldine D., 10 mars 2014
 
 
 

"Depuis que je le porte, je suis non seulement rassurée mais protégée"

"Je monte en compétition en endurance equestre et j'entraîne régulièrement. J'ai acheté un gilet airbag léger LV qui s'est déclenché pour la première fois, il y a trois jours, lors d'une chute en extérieur au galop sur un chemin sinueux. Ma jument a fait un écart violent.

J'ai été projetée la tête la première et je suis retombée sur le dos côté droit. L'airbag s'est déclenché aussitôt et m'a protégée parfaitement. Je tiens à ajouter qu'il y a 6 mois, j'ai eu un accident très grave : 11 côtes cassées et un hémathorax côté droit, d'où l'achat du gilet. Depuis que je le porte, je suis non seulement rassurée mais protégée."

Anne J., 4 octobre 2012
 
 
 

"Indispensable, confortable, silencieux, gage de sécurité"

"Expérience récente d'une chute ; accrochage par mon pied d'un vertical 1 mètre en entrainement CSO, grand écart de mon cheval et moi dans le vide, j'entend un clic puis la cartouche qui est percutée avec peu de bruit, réception dure sur la sable de la carrière; résultat même pas mal sauf sur la hanche gauche non protégée, le gilet léger H est immédiatement gonflé avant l'impact.

Conclusion : indispensable, confortable, silencieux, gage de sécurité."
Dominique B., juin 2012

 

 

"Je ne peux qu'attester de sa parfaite efficacité et le recommander à tous les cavaliers"

 

"Le 20 juillet 2012, je (68ans, 94kg) partais en promenade avec mon grand Bariton, 23 ans, ancien cheval de tête de la Garde Républicaine, le plus peinard des chevaux que je connaisse, mais un vrai cheval tout de même.
Un peu plus loin, un herbage était exceptionnellement ouvert, et toujours au pas, je l'ai pris pour passer le gué à l'envers de notre sens habituel. Bariton s'est levé brutalement en faisant demi-tour et est parti pour quelques foulées au galop pendant que j'entendais siffler l'air dans mon gilet. En fait, j'étais déjà au sol, à plat dos, et mon gilet commençait à se dégonfler. Je n'avais RIEN.
En reconditionnant mon gilet Hit-Air que je porte quotidiennement depuis 5 ans, j'ai observé sa bonne qualité de fabrication, je ne peux qu'attester de sa parfaite efficacité et le recommander à tous les cavaliers.
Mon avant dernière chute, il y a 35 ans, m'avait conduit à l'hopital!"
Jean-François S., juillet 2012